Chauvois

Les 6 et 13 décembre prochains, les Normands ont rendez-vous avec leur Histoire pour, tous ensemble, construire la Normandie de demain.

Divisée depuis 1956 pour des raisons administratives, notre beau territoire a su garder en mémoire, plus que tout autre, son Histoire, sa culture et ses traditions communes.

Souvent évoquée, rêvée, souhaitée, la réunion des deux Normandie va bientôt redevenir réalité grâce à nos efforts et à notre volonté. Dès le 1° janvier 2016, ce seront près de 3,4 millions de normands qui vont retrouver leur unité pour faire vivre au quotidien leur territoire et relever les défis à venir !

Depuis 18 mois, Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol travaillent avec ardeur à cette fusion.

Parce que la Normandie est aujourd’hui la région la mieux gérée de France, elle est prête à défendre ses intérêts, tant au niveau national qu’au niveau européen. Avec un accroissement de près de 8000 habitants par an, nous avons su rendre notre territoire dynamique et attractif. La Normandie réunifiée sera une Normandie forte, compétitive et fière !

Toutes les forces de Gauche rassemblées avec Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol ont à cœur de maintenir, demain, une Normandie où il fait bon vivre en garantissant à tous des services publics de proximités. Nous souhaitons que la Région, premier investisseur public, continue à jouer un rôle majeur dans le développement et le rayonnement de notre territoire.

Ne nous trompons pas ! Les choix qui seront fait lors de ces prochaines élections régionales impacteront directement notre vie quotidienne. Il s’agit bien là d’un rendez-vous historique pour lequel nous devons unir tous nos efforts !

 

Mobilisons-nous pour, ensemble, construire la  grande Normandie de demain ! 

Depuis le 20 novembre, je suis Vice - Président du conseil régional en charge de l'économie et du tourisme. Je suis fier et très motivé pour mettre mon dynamisme et mes compétences au service de la Basse - Normandie. Je souhaite remercier Laurent Beauvais, le Président du conseil régional pour sa confiance.

Comme, j'ai pu le faire depuis deux ans, dans le secteur du tourisme, je veux mobiliser l'ensemble des énergies normandes pour continuer à développer l'attractivité de notre territoire. Je veux défendre les entreprises normandes, promouvoir le made in Normandie, je veux accompagner les mutations économiques de notre territoire et favoriser l'innovation.

Par décret pris sur proposition de monsieur Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, le Président de la République m'a nommé au grade de chevalier dans l'ordre national du Mérite.

Il s'agit d'une distinction importante qui couronne notamment mon action pour la préparation du 70e anniversaire du débarquement.

 Je suis fier de recevoir cette gratification républicaine qui récompense mon action au service des Ouistrehamais et des Bas-Normands.

http://raphaelchauvois.fr/images/Presse/images2.jpg

Bernard Cazeneuve, le Ministre de l'Intérieur est venu remettre des décorations d'honneur à André Ledran et à 6 autres élus. Ce fut une cérémonie émouvante. Bernard Cazeneuve a prononcé un discours très élogieux qui a retracé la vie d’André.

André Ledran a été Maire et Conseiller général de Ouistreham pendant 30 ans. Il a contribué au développement de la ville et a su créer un climat favorisant le vivre ensemble. 

Son mandat c'est :

- une croissance démographique faisant passer la population de 6.300 habitants en 1983 à 9.458 habitants en 2011,

- des équipements importants décidés ou encouragés par la municipalité : extension de la mairie, réhabilitation de la Grange aux Dimes, une crèche, deux maisons de retraite, un centre socio-culturel, le développement des écoles, des logements sociaux ...

- un vrai engagement dans la liaison transmanche...

Dans son discours, le ministre a stigmatisé l’impopularité du nouveau Maire Romain Bail : « il y en a qui, 6 mois après les élections se sont déjà discrédités ! D’autres, arrivent rapidement à transformer l’essai. André Ledran fut de ceux-là » a déclaré avec humour le Ministre. 

 

Un échange sincère avec les 250 personnes invitées a permis de constater combien Bernard Cazeneuve était apprécié, abordable et très sympathique !

Bravo et Merci monsieur le Ministre !!

 

http://raphaelchauvois.fr/images/phocagallery/thumbs/phoca_thumb_l_img_1800.jpg

Une délégation normande composée de Raphaël Chauvois, Président du Comité du Tourisme de Normandie et Conseiller régional en charge du tourisme et Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie se rend à Tokyo jusqu’au 16 septembre. Objectif : promouvoir le Mont Saint-Michel et le prochain Festival Normandie Impressionniste auprès des tours-opérateurs et des médias japonais.

 

« J’ai demandé à Raphaël Chauvois, aux côtés de Nicolas Mayer-Rossignol, d’aller promouvoir la Normandie touristique auprès des Japonais, amoureux du Mont Saint-Michel. Les travaux du rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel vont s’achever au printemps prochain. Il paraissait essentiel de présenter l’un des plus grands chantiers d’Europe. Un nouvel accueil, un nouvel accès, des nouveaux modes de transport …tout a été repensé pour que le Mont reste accessible à tous les publics, et particulièrement l’accès des touristes japonais qui ont besoin de découvrir en quelques heures ce site exceptionnel » a déclaré Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie.

 

Le Mont-Saint-Michel, troisième site le plus visité de France, attire, chaque année, près de 2,5 millions de visiteurs du monde entier. Les touristes japonais sont, de très loin, la première clientèle étrangère du Mont Saint-Michel : 220 000 visiteurs japonais en 2013 à l’abbaye sur 1,3 million de visiteurs, soit près d’un visiteur de l’abbaye sur cinq.

 

De même, l’impressionnisme est très apprécié au Japon. Les deux expositions qui se déroulent actuellement à Tokyo, au Sompo Museum of art et au National Art Center en témoignent. Tout comme le nombre croissant de touristes japonais sur les lieux de l’impressionnisme. Honfleur, Rouen, Etretat … En 2016, du 16 avril au 26 septembre, le Festival Normandie Impressionniste constituera, pour la troisième fois, un événement culturel majeur de l’été en France. Le Festival se déroulera simultanément dans des dizaines de villes et villages à travers toute la Normandie, proposant des expositions de peinture mais aussi 700 autres manifestations. Le premier Festival avait reçu un million de visiteurs en 2010, le second 1,8 million en 2013.

 

« Les Présidents des Régions Ile-de-France, de Haute-Normandie et moi-même avons pour ambition de déposer un dossier de candidature pour "la Normandie et l'Ile-de-France : Destination Impressionnisme". Convaincus que la Normandie et l’Ile-de-France, par leur territoire, leur histoire, leur culture, leur positionnement géographique et leur rayonnement international, concentrent tous les atouts nécessaires pour répondre favorablement aux critères définis par ce nouvel appel à projets lancé par le gouvernement« contrats de destination », outil qui vise à fédérer les acteurs autour d’une marque de destination à résonance internationale. Ce « contrat de destination » consacré à l’Impressionnisme s’inscrirait parfaitement dans le projet d’aménagement et de développement de la Vallée de la Seine sur lequel nous travaillons conjointement depuis plusieurs mois » a ajouté Laurent Beauvais.